Savoir comment stocker son bois et le protéger de l’humidité est essentiel pour pouvoir alimenter correctement votre appareil de chauffage. Il existe plusieurs techniques pour ranger son bois, selon votre situation et vos besoins. Dans tous les cas, vous devez protéger le bois de l’humidité et veiller à toujours avoir un bois sec. Pour vous aider à entreposer votre bois et à le maintenir dans de bonnes conditions, voici 5 conseils pour bien stocker le bois de chauffage.

Construire un abri bûches

comment stocker son bois

L’abri bûche est le système le plus adapté pour stocker votre bois. Vous trouverez des modèles d’abris bûches dans les magasins de bricolage, par exemple, ou dans des magasins spécialisés. L’emplacement de votre abri est important : il doit être dans un endroit relativement sec et aéré. L’abri buches doit être situé, si possible, dans un endroit abrité de l’eau et exposé au soleil et au vent (pour que le séchage soit rapide et éviter les attaques fongiques). Faites attention aux saisons : au printemps et en été, vous pouvez laisser votre bois respirer. En automne, veillez à le protéger suffisamment de l’humidité en le couvrant sur les côtés avec une tôle et en laissant un peu d’aération. Vous trouverez des abris bûches à divers prix et de tailles variables : à partir de 2 stères, jusqu’à 20 stères, et entre 60 et 1 000 euros suivant le modèle, la taille et les matériaux utilisés.

Utiliser une bâche adaptée

comment stocker son bois

Si vous n’avez pas d’abri bûche, nous vous conseillons d’utiliser une bâche adaptée pour couvrir le bois tout particulièrement pour les mois froids et humides comme Décembre. Ne déposez jamais votre tas de bois à même le sol : cela le rendrait humide. Disposez, par exemple, une palette de bois ou des solives et des chevrons comme base pour entasser vos bûches de bois. La plupart des bâches pour bois sont en polyéthylène et ont l’avantage d’être souples et solides à la fois. Surtout, elles sont imperméables et ne peuvent pas se déchirer lors d’intempéries. Selon vos besoins, il convient de choisir un grammage adapté à votre utilisation :

  • 80 g/m2 : pour la protection du bois situé sous abri (protection faible) ;
  • 140 g/m2 : pour protéger le bois de la pluie, gel, grêle ou neige (protection forte) ;
  • 240 g/m2 : pour tout usage dans des conditions extrêmes (protection très forte).

Utilisez toujours une bâche avec des œillets, pour pouvoir l’attacher correctement. Et veillez à ce que votre bâche soit conçue pour laisser passer un minimum d’aération. Car, vous l’avez compris, l’aération est la meilleure façon de combattre l’humidité.

Éviter l’humidité

comment stocker son bois

L’humidité est l’ennemi numéro 1 du bois de chauffage. En effet, un bois encore humide ne peut pas être utilisé dans un appareil de chauffage et dégage une fumée très désagréable. On estime que le bois est bon lorsque son taux d’humidité est à peu près de 15 % (ou au moins en dessous de 18 %). Quelques astuces existent pour chasser l’humidité le plus possible de votre tas de bois. Privilégiez l’été pour couper votre bois et fendez-le en bûchettes adaptées aux dimensions de votre appareil de chauffage. N’entassez jamais votre bois à même le sol et cherchez à exposer votre tas au soleil. Pour bien sécher et pour éviter la moisissure et les champignons, votre bois a besoin de soleil et de vent. Il convient de l’entasser de manière à laisser de l’espace entre vos morceaux, pour que le séchage soit optimal et pour éviter tout surplus d’humidité. Voici 4 techniques pour reconnaître un bois sec :

  • il doit y avoir des fentes larges sur la bûche et l’écorce doit se détacher facilement ;
  • les bûches sont plus légères ;
  • il y a un petit tintement quand les bûches s’entrechoquent ;
  • les extrémités des bûches sont fissurées et foncées.

Entasser son bois à l’intérieur

Il est possible d’entasser son bois à l’intérieur, mais il est fortement déconseillé de le stocker dans la cave, dans un garage ou dans un sous-sol. En effet, ces pièces sont souvent humides, peu aérées et ne sont pas exposées à la lumière. Choisissez plutôt un hangar, un préau ou déposez un petit tas à côté de la cheminée ou de l’appareil de chauffage, par exemple. Pour le stocker à l’intérieur, entassez le bois contre un mur ou un pignon pour le soutenir. Comme en extérieur, il est déconseillé de laisser son bois à même le sol, déposez-le sur une palette ou une dalle de béton, par exemple. Si vous désirez seulement stocker quelques bûchettes pour votre consommation, vous pouvez les déposer dans un panier, contre un mur (sans les coller trop au mur, pour laisser une aération) ou dans un meuble/rangement prévu à cet effet.

Empiler les bûches avec soin

comment stocker son bois

Dernier conseil pour stocker votre bois : n’oubliez pas d’empiler les bûches soigneusement. Utilisez toujours une base sous votre futur tas de bois et entasser vos bûches en laissant un peu d’espace entre elles. Empilez les bûches sur des rangées qui alternent bûches verticales et bûches horizontales, pour plus de stabilité. Il existe des alternatives au tas de bois classique : vous pouvez réaliser un tas de bois rond, par exemple ! Cette manière d’empiler le bois est très esthétique et utilise peu d’espace. Il permet également à la pluie de s’écouler essentiellement sur l’extérieur du tas de bois, ce qui offre un séchage plus rapide. Néanmoins, cette construction est assez difficile à réaliser, il faut de la technique et un coup de main expérimenté. Autre possibilité : vous pouvez trier vos bûches en fonction de votre usage. Il y a deux méthodes pour stocker le bois de chauffage :

  • stocker le bois par catégorie : petit bois, bûches moyennes et grosses bûches ;
  • stocker le bois par essence : bois tendres (pour démarrer un feu) et bois durs (chauffage calorifique).

Avec ces 5 conseils pour stocker votre bois de chauffage, fini les bûches de bois humides et inutiles, les moisissures et les tas de bois qui s’écroulent ! Des bûches bien entretenues et correctement stockées assurent un hiver bien au chaud, devant un poêle ou une cheminée, pour des moments toujours agréables et chaleureux.

Romain
Romain, jardinier passionné et en activité depuis de nombreuses années. Je vous propose de retrouver tous mes conseils en jardinage sur ce blog afin de vous aider à obtenir un jardin luxuriant et productif.